Bonne année 2017

Cassis se joint à moi pour vous souhaiter une merveilleuse année 2017, que la santé, l’amour et la joie soient au rendez-vous dans les 12 prochains mois ! Et surtout plein de moments magiques partagés avec vos compagnons à poils !

Depuis le 1er janvier de cette nouvelle année, la « violence éducative ordinaire » chez les enfants est désormais interdite alors que 85% des parents avouent y avoir recours. La violence éducative ordinaire englobe aussi bien les violences verbales et psychologiques (crier, injurier, se moquer…) que les violences physiques (gifler, fesser, tirer les oreilles…).

Selon l’article du Figaro dont je m’inspire, une analyse regroupant les données de 75 études, révèle que les punitions corporelles favorisent les troubles du comportement. Par exemple, la fessée ne garantiraient en rien aux parents une meilleure discipline, que ce soit à court terme ou à long terme. Au contraire, ils deviendraient même plus agressif.

Cela ne vous rappelle rien ? Oui, nous retrouvons exactement les mêmes résultats chez les chiens. Des études ont largement démontré que les punitions verbales et physiques provoquaient un renforcement des comportements indésirables, des dommages physiques, un renforcement et la généralisation de la peur chez les chiens craintif, une apparition ou un renforcement d’un comportement agressif, la suppression des signes prévenant l’agression, des risques de mauvaises associations, et surtout n’apportaient aucun apprentissage !

Et pourtant, malgré ces données, nous avons encore vu en 2016 un trop grand nombre de pseudo-éducateurs se pavaner à la télévision en faisant la démonstration de leur pouvoir de dominance sur les pauvres chiens qui croisaient leur route. Et rien ne nous a été épargné, du tirage de laisse au coup de talon, en passant par des crachats ! Toute la panoplie du parfait petit maltraitant… Quelle tristesse.

Il faut vraiment espérer et se battre pour que cette année soit beaucoup plus clémente en terme de bien-être animal, et que nous verrons les méthodes d’éducation respectueuses de l’intégrité physique et psychique des individus prendre le pas sur cette violence éducative si ordinaire mais si destructrice…

Nos chiens comptent sur nous.

Laisser un commentaire