Bonne année 2018 !

Et voilà, l’année 2017 se termine pendant que la nouvelle se prépare avec ses traditionnels vœux de bonheur… Mais avant de vous exprimer les miens, j’aimerais parler d’un phénomène internet qui m’a interpellé ces derniers jours…

Depuis quelques temps des vidéos sur l’éducation canine se multiplient à travers les réseaux sociaux et sur YouTube. Si la plupart de ces vidéos montrent des techniques d’apprentissage réellement bienveillantes et instructives, d’autres ont de quoi nous inquiéter… Je vais prendre comme exemple une vidéo qu’a récemment partagé une collègue sur facebook et qui a motivé le contenu de cet article.

Cette vidéo a pour ambition de nous montrer comment régler un problème de garde de gamelle chez un chien. Nous voyons donc au bout d’une longe un Rottweiler occupé à vider sa gamelle et de l’autre coté de la longe l'”éducateur” en question affublé d’un costume d’homme d’attaque prêt à dompter le fauve. Vous vous imaginez déjà ce qu’il va se passer… L’homme d’attaque va provoquer le chien à plusieurs reprises, en ignorant évidemment tous ses signaux d’avertissement, puis va se faire choper le bras tout en braillant “NON” !

Moi aussi je vais dire NON ! Car ce qui est montré dans cette vidéo est incohérent et surtout dangereux !

Reprenons l’exemple de cette vidéo. Si ce chien garde sa gamelle c’est que ce dernier lui a donné une très (trop) grande importance et il a peur qu’on lui vole. En allant au conflit autour de cette gamelle nous donnons toutes les raisons au chien de la défendre. Et en plus de le renforcer dans ses croyances nous abîmons un peu plus la relation de confiance que nous avions avec lui. Cette approche est donc catastrophique. La meilleure façon de gérer le problème aurait été de faire l’inverse, c’est à dire diminuer la valeur de la gamelle tout en rassurant le chien sur nos intentions. Le Dr Sophia Yin en fait la démonstration dans cette vidéo.

Tout ça pour dire qu’il ne faut pas s’arrêter sur le sensationnalisme d’une vidéo. La plupart sont égotiques et ne cherchent qu’à impressionner les personnes peu informées. Les problèmes traités sont souvent relativement basiques et les comportements agressifs provoqués juste pour faire le show. Malheureusement ces cas trouvent rarement une fin heureuse car les chiens punis et inhibés, présentés comme “guéris”, expriment pour la plupart d’entre eux un état d’impuissance acquise.

Bref, ce phénomène a un nom, le syndrome du compteur de lion. Je vous invite donc à lire et à partager l’article suivant expliquant en détails les mécanismes de ce syndrome : https://chienmatin.com/syndcrome-du-dompteur…/

Sachez également que la punition, en plus de ne rien apprendre, a des conséquences catastrophiques sur le chien et la relation que nous entretenons avec lui. Je vous invite à lire cet article très bien documenté de l’AFSAB à propos de la punition et de ses conséquences : http://culturechien.fr/position-de-lafsab-sur-la-punition/

Je rappelle également que nous n’avons pas le droit de tout accepter dans l’éducation de nos chiens, comme le précise cet article :

Art. R. 214-6 du Code Rural : “L’exercice des activités d’éducation, de dressage ou de présentation au public dans des conditions et avec méthodes ou accessoires pouvant occasionner des blessures, des souffrances, du stress ou de la peur est interdit. Il doit être tenu compte de l’âge, de la volonté à agir, du sexe, et du niveau et des capacités d’apprentissage des animaux.”

Ceci dit, il me reste à vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année et une bonne année 2018 ! Sans punition…

Révisé le : 13 janvier 2018 — 2 h 29 min

Laisser un commentaire

Culture Chien © 2018 - SIRET 80079795300018