La laisse

A quoi sert une laisse ? A assurer la sécurité de votre chien et… C’est tout ! La laisse n’est pas un canal de communication et aucun message ne peut transiter par ce biais, sauf votre propre état émotionnel. Secouer votre chien au bout de la laisse n’est donc pas le meilleur moyen pour communiquer, bien au contraire, ce simple geste peut être source d’incompréhension.

Votre compagnon a plusieurs raisons de tirer sur sa laisse : pour avancer, sentir une odeur, interagir avec un congénère, etc… Pour qu’il comprenne que ce n’est pas la meilleure façon d’agir, il faut lui apprendre le bon comportement, tout simplement. Secouer ou tirer sèchement sur la laisse n’a jamais rien appris à un chien, il suffit d’observer certains propriétaires en balade pour s’en convaincre.

Si votre chien tire en laisse lors de la balade, arrêtez-vous, et dès que la laisse se détend félicitez votre toutou et reprenez la balade. Recommencez autant de fois que nécessaire. Si votre chien se met à tirer pour sentir une odeur, arrêtez-vous, attendez que la laisse se détende, félicitez votre chien et laissez le sentir l’odeur qui l’a attiré. Si votre chien tire sur la laisse à la vue d’un congénère, faites quelques pas de coté (dans le sens opposé du congénère si nécessaire) tout en attirant son attention sur vous, et/ou demandez un comportement qui a été préalablement renforcé, félicitez-le et reprenez votre chemin.

Secouer un chien au bout de la laisse peut avoir plusieurs conséquences indésirables. Par exemple, si vous secouez ou sermonnez sévèrement votre chien en prévision d’une éventuelle réaction de sa part (à l’approche d’un congénère par exemple), celui-ci associera cette sensation désagréable à ce qu’il se passera immédiatement après (la présence du congénère). Une simple tension de la laisse de votre part peut donc conditionner votre chien à réagir, et cela pour n’importe qu’elle raison.

RTEmagicC_dr06n.jpgCloche = laisse / salivation = réaction

N’attendez pas que votre chien s’accommode de ces tensions autour de son cou et s’y habitue, car plus le temps passe et plus le comportement sera difficile à modifier. Et avant tout, cette action sur le cou de votre chien peut avoir de graves conséquences sur sa santé (douleur cervicale, pression intra-oculaire, collapsus trachéal…). Vous comprendrez que l’utilisation d’un collier étrangleur, torquatus (à pointes) ou électrique augmentera considérablement ces risques sur son physique en plus des conséquences psychologiques.

Ces conseils sont d’ordre général, s’ils ne suffisent pas ou que vous vous sentez dépassé par le comportement de votre compagnon,  faites vous aider par un professionnel.

2 Comments on La laisse

  1. Bonjour,

    Article très intéressant ,je recommande le livre de c.collignion
    Dont le sujet est la marche en laisse
    On y aborde le pourquoi ,le comment ….
    Avec cerise sur le,gâteau une technique qui marche et réalisable au quotidien .

    Car s’arrêter quand le chien tire ,d’un point de vu chien ou même humain ne veut pas dire “ne pas recommencer ”
    De plus cette technique d’arrêt qui reste bien sûrpositive est difficile à appliquer au quotidien

    • Bonjour et merci pour votre commentaire.

      Il existe plusieurs façon d’apprendre la marche en laisse et il est arrivé que cette technique ne fonctionne pas, comme d’autres… L’avantage de connaitre plusieurs outils est de pouvoir s’adapter aux différentes situations. Maintenant, la plupart des techniques “positives” tournent autour d’un même principe que j’ai voulu résumé dans cet article, c’est à dire l’apprentissage par association. A nous ensuite de nous adapter sans passer par la case “maltraitance” 🙂

Laisser un commentaire